CITY-BUILDERFOUNDATIONGESTIONTEST

Foundation, Alpha 1.5 : notre Test

Date du test : 16/02/2020
Version du jeu : 1.5.11.0203
Temps de jeu : 30h00
Disponible sur : Steam
Genre : city-builder, gestion
VOIR LA FICHE DU JEU

Note : ce test a été réalisé avec une version anticipée (v. 1.5.11.0203) et donc non finalisée. Les éléments évoqués sont donc susceptibles d’évoluer selon les prochaines mises à jour effectuées par les développeurs.

Actuellement en Alpha 1.5, Foundation se présente comme un city-builder au Moyen-Age, dans lequel vous devez faire prospérer votre Royaume.
Sorti en Février 2019, il y a 1 an, Foundation a bénéficié de nombreuses mises à jour, et cela ne devrait pas ralentir dans les prochains mois, tant les développeurs ont une feuille de route bien chargée.
Pour son premier anniversaire, nous revenons donc tester le jeu et vous le présenter!

Définissez les zones et laissez vos villageois s’installer librement.

La principale différence avancée par Foundation au regard des jeux du même genre est le développement organique de votre village : ici, pas de routes à tracer.

La principale différence avancée par Foundation au regard des jeux du même genre est le développement organique de votre village : ici, pas de routes à tracer. Vous disposez vos bâtiments de production ou de récolte de ressources, allouez des travailleurs, définissez des zones (habitation, chasse, extraction, etc.) et vos villageois construiront eux mêmes leurs maisons, selon la « désirabilité » du secteur (rapport distance habitation/travail, loisirs à proximité, ornements rendant le cadre plus agréable). Les routes se tracent d’elles même, selon la récurrence de passages de vos villageois.

La récolte de baies est l’une des premières chaînes de production à lancer.

Vous commencez donc sur un premier territoire, comportant les ressources de base (vous pourrez par la suite acheter des territoires supplémentaires pour vous agrandir). En tant que Seigneur de cette petite bourgade, vos premières actions sont donc de construire une cabane de récolte de fruits, un camp de bûcherons pour le bois, et une carrière pour la pierre. Les ressources essentielles sont là. Vos petits villageois s’affairent bien vite. N’oubliez pas de poser un puits 😉

Débloquez les routes commerciales pour vendre et acheter des ressources aux autres royaumes.

Vient ensuite le moment de gagner un peu d’argent et de renflouer les caisses de sa Seigneurie : un bon marché en centre du village, pour y vendre les baies récoltées fera l’affaire. La construction d’un entrepôt de ressources vous ouvrira les portes du commerce avec les autres royaumes! Que faire de toutes ses pierres? Les tailler pardi, et les revendre bien plus chères.

Tout s’accélère rapidement, et les chaînes de production se multiplient : l’on récolte du blé dans les champs, le transforme en farine au moulin, qui elle même servira à produire des pains. Puis, ce sera au tour des planches, de l’acier, du charbon, du houblon, du miel, etc. Foundation est déjà riche en contenu!

Le monastère vous permet de produire du vin et du miel, deux ressources demandées par les citoyens les plus fortunés.

En fin de mois, charge à vous en tant que Seigneur de promouvoir vos premiers villageois en serfs, puis en roturiers, en citoyens et enfin en bourgeois. Le hausse du niveau social de vos villageois ramène plus d’or – les maisons se modernisent – mais attention : leurs besoins augmentent également. Alors qu’ils se contentaient de baies en début de jeu, les voici qu’ils attendent désormais du pain, du poisson, du miel, du vin… et des besoins annexes comme la religion. Si ces besoins ne sont pas comblés, ils quitteront bien vite votre village.
Et si par malheur, la tempête arrive, faisant chuter la production de blé, de fruits, et que vos entrepôts ne sont pas bien fournis, c’est toute vos chaînes de production qui s’écroulent et vos revenus qui fondent comme neige au soleil.

Petit village deviendra grand.

Mis à part ce côté gestion et développement organique du village, Foundation propose également la construction/personnalisation de bâtiments spéciaux selon des modules pré-chargés.

Mis à part ce côté gestion et développement organique du village, Foundation propose également la construction/personnalisation de bâtiments spéciaux selon des modules pré-chargés: construisez comme vous le voulez votre taverne, église, manoir, monastère…, choisissez où placer la porte, les décorations, le positionnement des annexes, la hauteur du clocher, et votre bâtiment sera différent d’une partie à l’autre, le champ des possibles est déjà vaste. De quoi personnaliser votre village selon vos envies.
Ces bâtiments spéciaux se débloquent au fil du jeu via l’octroi de « points » en récompenses de missions effectuées pour le compte du Roi, de l’Eglise.

C’est coloré, c’est vivant, c’est mignon tout plein.

Votre village est respirant de vie, les petits détails sont nombreux (et le niveau de zoom permet vraiment de s’immerger au plus près des villageois), les couleurs chatoyantes.

Côté réalisation et graphismes, Foundation, bien qu’en Alpha, se présente comme très stable. En 30h de jeu, nous n’avons subi aucun crash ni ralentissement. L’interface est propre et efficace. La traduction en français de bonne facture. Alors oui, par ci par là, il y a bien encore des petits bugs – le pêcheur qui marche sur l’eau – ou ces morceaux d’interface encore non traduits, mais le tout tourne sans aucun accroc. Et puis, il faut le dire : c’est magnifique. Votre village est respirant de vie, les petits détails sont nombreux (et le niveau de zoom permet vraiment de s’immerger au plus près des villageois), les couleurs chatoyantes. La direction artistique choisie fait mouche, et participe à ce qui fait la force de Foundation : ce sentiment que l’on y est bien, ce plaisir de voir ce village grandir et vivre, et cette envie irrésistible d’y revenir lorsque l’on a éteint le PC.

NOTRE AVIS

City-builder au Moyen-Age, axant le développement de votre village sur une approche organique (pas de grille/pas de route à poser), bourré de chaînes de production à optimiser, vivant et rafraîchissant, doté d'un contenu déjà riche, Foundation est d'ores et déjà - et bien qu'en Alpha - un jeu complet qui ravira les amateurs de gestion et les fans de city-builder. Les prochaines mises à jour annoncées par les développeurs ne manqueront pas - on l'espère - de venir étoffer le contenu global du jeu. A date, la production de viande est encore peu développée (on ne chasse que des sangliers), tout comme les cultures de fruits et légumes totalement absentes, ainsi que des pans entiers liés à l'extraction des roches et métaux. Les céréales se résument à l'unique blé. Le côté économique est lui aussi un peu léger, et en l'absence de statistiques ou de filtres détaillés, il est parfois compliqué d'identifier d'ou vient un problème dans votre beau village.

  • Réalisation technique
  • Graphismes et direction artistique
  • Richesse en contenu
  • Durée de vie
  • Rejouabilité
User Rating: 3.7 ( 2 Votes )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *